archipel finistere bretagne

Découvrir les îles du Finistère

Laissez-vous tenter par une escapade sur les plus belles îles du Finistère.
Ces recoins de paradis vous réservent de belles surprises.
Ce sera pour vous l’occasion de renouer avec la nature, d’apprécier toute une mosaïque de paysages verdoyants.
La traversée d’île en île est par ailleurs une belle expérience à partager en famille ou entre amis.

Un archipel à découvrir sans plus attendre

Offrez-vous la pleine évasion en exploration les plus belles îles du Finistère.
L’exploration de cet archipel idyllique vous permet de découvrir les richesses de l’Île-de-Bats, dont notamment le Jardin exotique Georges Delaselle qui regroupe quelque 2 500 espèces de plantes et offre une vue imprenable sur Roscoff.
Sur l’île d’Ouessant, vous découvrirez entre autres le phare du Créac’h et visiterez le Musée des Phares et des Baleines.

L’archipel de Molène est quant à lui propice à de belles promenades en famille ou entre amis, à la découverte de la faune, de la flore et des îlots qui composent ce recoin paisible. Poursuivez l’aventure jusqu’à l’Île-de-Sein, connue notamment pour son phare de Goulenez qui surplombe le raz de Sein, un passage maritime au sud de la mer d’Iroise. L’escapade vous permettra également d’explorer les îles des Glénan, en particulier l’île Saint-Nicolas où promenade, baignade et divers sports nautiques vont bon train.
Découvrez toutes les croisières de Bretagne Sud, et partez explorez cet archipel unique au monde.

iles dans le finistère sud

Sélection des plus belles îles du Finistère

  • Ile-de-Batz
    Située à l’extrême nord du Finistère et à quelques minutes de Roscoff, cette île au décor pittoresque vous réserve de belles surprises : plages de sable fin, abris côtiers, jardin exotique regroupant plusieurs centaines d’espèces de plantes… Le port, situé au cœur de l’île, est un point de départ pratique pour en faire le tour. En parcourant ce périple de douze kilomètres, vous découvrirez quatorze plages dessinant les contours de l’île, mais aussi les ruines de la chapelle Sainte-Anne, le Roc’h, le corps de garde ou encore la fontaine de Poul C’Horz.
  • Ouessant
    Ouessant est la plus à l’ouest des îles du Finistère, au cœur de la mer d’Iroise et dans le parc naturel régional d’Armorique. C’est aussi celle qui compte le plus de phares : le Stiff, la Jument, Nividic, Kéréon et le phare du Créac’h. Seule île du département qui soit accessible par avion, Ouessant est par ailleurs l’une des deux seules, avec Batz, que les visiteurs peuvent explorer à vélo.
  • Ile-de-Sein
    L’Île-de-Sein est l’endroit qu’il vous faut pour vous déconnecter totalement du monde extérieur. Le recoin est paisible, propice au ressourcement. C’est donc loin de l’agitation du continent que vous irez visiter le Parc naturel marin d’Iroise et le parc naturel régional d’Armorique. L’Île-de-Sein fait aussi le bonheur des sportifs, le centre nautique permettant de la découvrir depuis la mer, en canoë-kayak ou en stand-up paddle.
  • Ile Vierge
    Située au nord-est de l’entrée de l’Aber-Wrac’h, dans le Finistère Nord, l’île est connue notamment pour son phare en pierre de taille, le plus haut d’Europe (82.50 m). Il vous faut gravir les 365 marches de la tour de granit pour profiter d’un panorama à couper le souffle. En montant, admirez les douze mille cinq cents plaques d’opaline qui ornent l’intérieur du phare.
  • Ile-Molène
    Situé lui aussi au cœur du Parc naturel marin d’Iroise et du parc naturel régional d’Armorique, l’archipel doit sa réputation à sa culture d’ormeaux et sa cuisine aux algues, mais aussi aux nombreux îlots peuplés de nombreuses espèces marines. Molène, la principale île, fait clairement le bonheur des amoureux de la nature et des explorateurs en herbe. Les amateurs de culture se tournent plutôt vers les îlots à l’est, notamment Quémenes, Trielen ou Béniguet. A noter enfin que l’archipel de Molène et les trois îles du Finistère (Ouessant, Molène et Sein) sont labellisés « Réserve de Biosphère des Îles et Mer d’Iroise ».
  • Ile Tristan
    Faisant face à l’île de Douarnenez, Tristan, un havre de verdure de sept hectares, est une propriété du Conservatoire du littoral depuis 1995. L’histoire de l’île à travers certains lieux emblématiques comme la conserverie, le brigand « La Fontenelle », la maison de maître ou encore le fortin.

Traversées maritime d’île en île

Pour rejoindre Ouessant, le port du Conquet est le plus emprunté, même si d’autres départs sont organisés depuis Brest, Lanildut et Camaret.
La traversée dure quarante minutes au départ du Conquet ou deux heures et demie au départ de Brest.

Pour rejoindre Molène, Le Conquet est là aussi le point de départ le plus fréquent, même si des départs sont organisés à Brest toute l’année et à Camaret en juillet-août. La traversée dure une demi-heure depuis Le Conquet ou une heure et demie depuis Brest.

Pour rejoindre l’Ile-de-Sein, on a le choix parmi les départs en bateau depuis Audierne, Brest ou Camaret. La durée de la traversée est d’une heure au départ d’Audierne ou une heure trente au départ de Brest.

Pour rejoindre Batz, des départs réguliers sont organisés depuis le port de Roscoff.
Pour rejoindre les Glénan, des liaisons régulières sont organisées toute l’année depuis la station balnéaire de Bénodet. La durée de la traversée est d’une heure.

Mis à jour le
Précédent : Croisière maritime en Bretagne Sud